Ungheria, pogrom degli ultraconservatori di Orban: cacciati i senzatetto dalle zone turistiche

mercoledì, ottobre 2nd, 2013

Ungheria: via dalle zone turistiche i senzatetto. Lo ha deciso il Parlamento ungherese dominato dal partito del primo ministro ultraconservatore Orban. Insomma, siamo ai pogrom. Da Le Monde:

La Hongrie prend des mesures drastiques contre les sans-abri

Le Monde.fr | 02.10.2013 à 15h12 • Mis à jour le 02.10.2013 à 15h13

Par Joëlle Stolz (Vienne, correspondante)

Depuis le 1er octobre, les Hongrois sans domicile fixe (SDF) peuvent être bannis des zones d’intérêt touristique, notamment dans la capitale, Budapest, en vertu d’une loi destinée à protéger “l’ordre public, la sécurité, la santé et les valeurs culturelles”, mais que les organisations d’aide aux sans-abri voient surtout comme une criminalisation de la pauvreté.

Adopté, lundi 30 septembre, à une écrasante majorité par le Parlement dominé par le Fidesz, le parti du premier ministre conservateur Viktor Orban, ce texte donne aux autorités locales toute latitude pour définir des zones interdites aux SDF et y détruire leurs cabanes ou abris de fortune. Les contrevenants s’exposeront à des travaux d’intérêt public, à des amendes ou à des peines de prison.

Les communes ont le droit de créer des zones réservées aux sans-abri, et la police, avant de recourir à des mesures coercitives, doit s’efforcer de les convaincre de rejoindre les centres d’accueil officiels – souvent d’anciens foyers ouvriers désaffectés –, pour lesquels des fonds publics ont été débloqués. La nouvelle loi est “principalement dans l’intérêt des personnes sans abri” qui courent le risque de “mourir de froid l’hiver”, affirmait lundi un communiqué du gouvernement. Mais de tels centres ne peuvent guère héberger que 10 000 personnes, alors que les sans-abri en Hongrie seraient au moins 30 000, dont 4 000 à Budapest.

tagged under: ...

About Paolo Brogi - View all posts by Paolo Brogi

This author has not fill out his/her bio, coming soon.

Follow paolo-admin on:

Lascia una risposta

L'indirizzo email non verrà pubblicato. I campi obbligatori sono contrassegnati *