Ore 13.40: Chang’e, la sonda cinese, si è posata sulla Luna. La Cina diventa il terzo paese a mettere piede sul satellite

sabato, dicembre 14th, 2013

Alle 13.40 del 14 dicembre 2013 la sonda spaziale cinese Chang’e (da nome della dea della luna) si è posata sulla Luna. La Cina diviene così il terzo paese dopo Usa e Unione Sovietica (oggi Russia) a mettere piede sul satellite. La notizia è stranamente ignorata, almeno al momento, dai media italiani. Ecco Le Monde:

Le premier véhicule lunaire chinois s’est posé sur la Lune

Le Monde.fr avec AFP | 14.12.2013 à 05h36 • Mis à jour le 14.12.2013 à 14h39

La fusée contenant le premier véhicule d’exploration lunaire téléguidé chinois, baptisé « Lapin de jade », a aluni sur la Lune samedi 14 décembre, une étape importante pour l’ambitieuse conquête spatiale de Pékin. Douze jours après le lancement de la mission Chang’e-3 à bord d’un lanceur Longue Marche, la Chine est devenue la troisième nation mondiale à réussir un alunissage en douceur après les Etats-Unis et l’URSS – qui ont réalisé le dernier alunissage il y a trente-sept ans –, a rapporté la télévision publique CCTV.

Après avoir actionné ses rétrofusées pour ralentir, Chang’e-3 a touché le sol sur une plaine large de 400 kilomètres, connue sous le nom latin de « Sinus Iridum », ou sous celui de « Baie des arcs-en-ciel ».

LE « LAPIN DE JADE », PARTIE DU « RÊVE CHINOIS »

Doit désormais débarquer le « Lapin de jade », un engin tout-terrain à six roues, bourré d’électronique et pesant environ 120 kilos. Selon l’Institut de recherche des systèmes aérospatiaux de Shanghai, le « Lapin de jade » peut gravir des pentes jusqu’à 30 degrés d’inclinaison et atteindre une vitesse de 200 mètres par heure. Le « Lapin de jade » sera chargé d’effectuer des analyses scientifiques, notamment géologiques. Doté de panneaux solaires pour se fournir en énergie, il enverra aussi vers la Terre des images en trois dimensions de son satellite.

Selon la légende, le lapin lunaire – ou « lièvre de la Lune » – vit sur la Lune, où il pile l’élixir d’immortalité dans son mortier. L’animal apothicaire a pour compagne Chang’e, la déesse chinoise de la lune.

Cet alunissage marquera l’avancée la plus récente de l’ambitieux programme spatial chinois. La Chine consacre des milliards de dollars à la conquête de l’espace, supervisée par l’Armée populaire de libération et perçue comme un symbole de la nouvelle puissance du pays sous l’égide du Parti communiste (PCC) au pouvoir. Un thème s’inscrivant dans le « rêve chinois », le slogan fondateur de la politique du président Xi Jinping. La Chine espère en particulier devenir, dans le cadre de son programme Chang’e, le premier pays asiatique à envoyer un homme sur la Lune, probablement après 2025.

tagged under: ......

About Paolo Brogi - View all posts by Paolo Brogi

This author has not fill out his/her bio, coming soon.

Follow paolo-admin on:

Lascia una risposta

L'indirizzo email non verrà pubblicato. I campi obbligatori sono contrassegnati *