Polizia danese deve indennizzare 250 arrestati arbritrariamente un anno fa

giovedì, 16 Dicembre, 2010

La polizia danese condannata a indennizzare 250 arrestati arbitrariamente nel dicembre 2009 durante il summit di Copenhagen sul clima. Erano stati assimilati a un gruppo di giovani vestiti di nero che tiravano pietre sulla polizia. Il giudice ha stabilito che non entrandoci per nulla ora gli arrestati devono essere ricompensati. La stampa< francese ne dà notizia. E quella italiana? L’articolo su Le Monde del 16.12.2010:

La police danoise condamnée pour arrestations abusives lors du Sommet de Copenhague

LEMONDE.FR avec AFP | 16.12.10 | 16h14

La police danoise a été condamnée jeudi 16 décembre pour avoir abusivement arrêté 250 manifestants en marge du sommet de Copenhague sur le climat en décembre 2009. Elle devra leur payer des indemnités “pour privation illégale de liberté durant le COP15 [conférence de l’ONU sur le changement climatique à Copenhague], a annoncé le tribunal de Copenhague.

Sur les 1 900 personnes détenues durant plusieurs manifestations qui se sont déroulées du 11 au 16 décembre 2009 en marge du sommet, ces 250 avaient porté plainte contre la police. Un groupe de 178 de ces plaignants, arrêtés au cours de la grande manifestation du 12 décembre à laquelle avaient pris part environ 100 000 personnes qui avaient tenté d’approcher du Bella Center où se tenait le sommet, ont reçu un dédommagement de 9 000 couronnes danoises – 1 200 euros – chacun.

ARRESTATIONS SANS MÉNAGEMENT

Ils faisaient partie des 905 personnes interpellées lorsqu’un groupe de manifestants, vêtus de noir, avaient commencé à jeter des pierres sur la police.
“La cour a estimé que (…) toutes les 905 personnes arrêtées étaient loin de faire partie de ce groupe” de fauteurs de trouble auquel aucune preuve ne liait les 178 plaignants.

Les arrestations s’étaient déroulées sans ménagement, la police obligeant les manifestant à notamment rester assis pendant des heures sur le sol gelé en attendant d’être transportés dans un centre de détention. “La cour a considéré que les conditions de privation de liberté étaient dégradantes et violaient pour ces raisons la Convention européenne des droits de l’homme”, ajoute le communiqué pour justifier le montant élevé des dommages et intérêts.

Les 72 autres plaignants ont reçu chacun une compensation de 5 000 couronnes. Un an après l’échec du sommet de Copenhague, 200 pays se sont mis d’accord samedi 11 décembre à Cancun (Mexique) sur une série de mécanismes favorisant lutter contre le changement climatique.

tagged under:

About Paolo Brogi - View all posts by Paolo Brogi

This author has not fill out his/her bio, coming soon.

Follow paolo-admin on: